L’OUTSIDER

loutsider

La fiche technique :

Date de sortie : 22 juin 2016 (1h 57min)
De : Christophe Barratier
Avec : Arthur Dupont, François-Xavier Demaison, Sabrina Ouazani
Genre : Thriller
Nationalité : Française

Synopsis :

On connaît tous Kerviel, l’opérateur de marchés de 31 ans dont les prises de risque auraient pu, en 2008, faire basculer la Société Générale – voire même le système financier mondial… Kerviel est condamné deux ans plus tard à cinq ans de prison dont trois ferme et aux plus lourds dommages-intérêts jamais vus pour un particulier: 4,9 milliards d’euros ! Mais que sait-on de Jérôme ?… Entré dans la banque par la petite porte en 2000, personne n’aurait pu prédire que le jeune Breton parviendrait à devenir trader 5 ans plus tard. Et Jérôme Kerviel va gagner ses galons et sa place en apprenant vite. Très vite. Jusqu’à fin 2007, il sera dans une spirale de réussite : « une bonne gagneuse », « une cash-machine » – comme le surnommaient ses collègues…

La bande annonce :

Ce que Daniel Telliez en pense :

Le réalisateur des Choristes surprend en réalisant un film très contemporain sur un fait divers financier qui continue de faire l’actualité, près de 10 ans après. L’outsider reste relativement neutre sur les procédures judiciaires en cours et préfère retracer le parcours individuel de Jérôme Kerviel, interprété par Arthur Dupont. Au delà du fonctionnement complexe des marchés financiers et de leur compréhension, ainsi que des dessous de la prise de risque de Jérôme Kerviel, c’est surtout la personnalité de ce dernier et l’ambiance générale très bien rendue, qui méritent le détour. Le réalisateur français brosse le portrait de cet homme qui s’est laissé prendre au jeu face à ses risques et décrit habilement le monde des traders – avec le stress et les nerfs – des employés. On voit les petites combines et les grosses arnaques des courtiers… Les yeux rivés sur leurs ordinateurs comme une sorte de flambeur sur une machine à sous.Une plongée initiatrice dans le monde des traders. Comme souvent dans ce type de scénario, on ne comprend pas forcément tout dans les détails : le vocabulaire spécifique, les mécanismes financiers complexes. Mais peu importe ici, on arrive à suivre l’essentiel, l’état d’esprit. Et on comprend, même si c’est sans pouvoir juger définitivement et partager avec certitude les bons et les méchants, les coupables et les complices ou les innocents. Les premiers rôles, Arthur Dupont et François-Xavier Demaison, sont convaincants. Ce dernier tient à merveille un rôle à cheval entre la drôlerie et le cynisme. Très bon thriller sur une affaire française d’envergure mondiale. Le rythme est survolté et rapporte bien l’excitation des salles de marché.  On se prend au jeu et on ressort avec plein de questions. Je le recommande vivement !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s